»  17.06.15| Coopération bilatérale entre Ilampy et l’ONG Namana club JAPON  »  01.06.15| Football – COSAFA Cup : Les Barea à la 3e place

 

Madagascar: éboulements dus aux intempéries à Antananarivo

Tananarive innondationA Madagascar, la saison des pluies se poursuit et cette année, les précipitations sont particulièrement abondantes. Certains quartiers de la capitale Antananarivo sont inondés depuis deux mois. Les glissements de terrain et les effondrements de maisons continuent de faire des victimes. Le problème vient aussi de la ville d'Antananarivo elle-même. Trop vétuste, pas adaptée à l'augmentation de sa population, elle montre ses limites.

C'est une nouveauté cette année à Antananarivo : les pluies torrentielles entraînent des glissements de terrain, comme l’explique Gaël Raserijaona, le vice-président de l'Association des professionnels de l'urbain à Madagascar (APUM) : « Les terrains localisés dans la ville haute sont surchargés par les constructions qui les fragilisent ».

La ville a en effet grandi de manière anarchique. Le plan d'urbanisme, imprécis, n'est pas suffisamment consulté. Les normes de sécurité ne sont donc pas respectées pour Gaël Raserijaona : « Les gens préfèrent construire de manière illicite leur maison sans permis. On pourrait estimer à 70% à 80% des constructions dans la ville qui sont illicites ».

L’urbaniste dénonce un manque de volonté politique pour rénover les infrastructures de la ville alors que le réseau d'évacuation des eaux usées date des années 30 : « Sur la haute ville, il faut créer des nouveaux canaux d’évacuation des eaux, puisqu’ils sont trop vétustes. Pour la plaine, il faut créer de nouveaux canaux également et en plus curer les canaux existants ».

Pour lui, il y a urgence. La ville compte 1,3 million d'habitants. Dans 25 ans, les prévisionnistes estiment qu'il y en aura près de 4 millions. Une forte augmentation qu’il faut anticiper.

|Rfi |18.02.15