»  17.06.15| Coopération bilatérale entre Ilampy et l’ONG Namana club JAPON  »  01.06.15| Football – COSAFA Cup : Les Barea à la 3e place

 

Hery Rajaonarimampianina : Le retour de Ravalo occulté

Les partisans de l’ancien président commencent à se poser des questions sur la sincérité du président Hery Rajaonarimampianina.

Ravalomanana La tension monte d’un cran au Magro Behoririka où les partisans de l’ancien président Marc Ravalomanana continuent de fréquenter malgré leur soutien au nouveau président de la République Hery Rajaonarimampianina. En fait, les pro-Ravalomanana n’ont pas digéré l’intervention du locataire d’Ambohitsorohitra lors de l’émission « Invité du Zoma » de la TV Plus Madagascar samedi dernier. Intervention durant laquelle le président Hery Rajaonarimampianina qui a fait de la réconciliation nationale un cheval de bataille pendant les campagnes électorales et lors de son investiture à Mahamasina a complètement occulté le retour de Marc Ravalomanana.
100 jours après son entrée en fonction, le nouveau président n’a encore aucun projet sur ce retour alors que l’article 13 de notre Constitution prévoit noir sur blanc la possibilité d’un citoyen malgache d’entrer et de sortir de son territoire.

L’ancien CT Brenda de prévenir samedi dernier au Magro : « La tolérance a des limites. Nous ne pouvons plus attendre.

Si vous (NDLR : Hery Rajaonarimampianina) ne pouvez pas, dans les plus brefs délais, permettre au président Marc Ravalomanana de rentrer au pays, nous serons obligés de prendre les mesures qui s’imposent. » En fait, cet ancien parlementaire de la Mouvance Ravalomanana a fait allusion à l’éventuelle décision de la Mouvance de retirer son soutien au président Hery Rajaonarimampianina.

Transparence.

En fait, ce n’est pas uniquement contre le président Hery Rajaonarimampianina que s’insurgent les partisans de l’ancien président. Ils sont également contre le manque de transparence sur l’éventuel « deal » que les dirigeants de la Mouvance Ravalomanana auraient contracté avec le président de la République sur cette question de retour de l’exilé de l’Afrique du Sud. Pour eux, si Marc Ravalomanana a accepté de cautionner le nouveau régime contre un siège seulement au sein du gouvernement, c’est parce que Hery Rajaonarimampianina aurait promis le retour immédiat de l’ancien président.

Ce qui n’est pas le cas actuellement. Pire, les dirigeants de la Mouvance Ravalomanana ne disent pas la vérité sur ce qu’ils auraient contracté avec le nouveau président. En tout cas, les pro-Ravalomanana commencent à se poser des questions sur la réelle volonté du président Hery Rajaonarimampianina à concrétiser la réconciliation nationale en vue d’une véritable stabilité politique à Madagascar. Ils commencent également à s’interroger sur le pourquoi de la présence du ministre Rolland Ravatomanga au sein du gouvernement Kolo et de Me Hanitra Razafimanantsoa (Vice-présidente) ainsi que Guy Rivo Randrianarisoa (Questeur III) dans le bureau permanent de l’Assemblée nationale si le régime en place n’envisage même pas de permettre à l’ancien président de rentrer au pays. RAJAOFERA Eugène





Source | Midi madagascar | 12.05.2014