»  17.06.15| Coopération bilatérale entre Ilampy et l’ONG Namana club JAPON  »  01.06.15| Football – COSAFA Cup : Les Barea à la 3e place

 

le Président Ny Rado passe à l’action

L’heure n’est plus à la parole mais à l’action. C’est un premier pas vers la concrétisation du Plan Marshall.

Le Président de notre Association Ny Fanahy Maha Olona se trouve actuellement à Madagascar, accompagné d’une importante délégation en provenance de l’Inde et des Etats-Unis d’Amérique.

La priorité est à la mise en place des dispositifs prévus par le plan Marshall, en accord avec les valeurs du NyFMO, c’est -à-dire les 4P (Partenariat Public Privé Population) et les échanges « win-win » ou gagnant-gagnant.


    Au programme :

  • La création de cliniques mobiles (bus aménagés) et l’importation d’ équipements médicaux, en collaboration avec le NIMS Hospital University, dont le Président Directeur fait partie de la délégation.

  • La création d’un studio de cinema et d’une nouvelle chaine de télévision par satellite avec le partenariat d’Akshaye Khanna (Bollywood), également de la délégation.

  • La création d’un fond d’investissement pour la promotion des jeunes entrepreneurs malgaches avec la coopération d’investisseurs étrangers.

  • La création des VATOEKA ou comptoirs locaux pour l’exportation équitable des pierres précieuses en association avec Jodhpur (Inde, Rajasthan).
(propos extrait de l’interview de InfosMada 02mai 2014)
Clilnique mobile Le Président de Ny Fanahay Maha Olona précise que l’intervention des ces opérateurs économiques étrangers n’est pas une néo-colonisation. Il s’agit d’un échange de confiance, de compétences et de savoir-faire .

C’est une contribution, une aide providentielle dans le but de relancer l’économie de Madagascar.

    L’Etat dispose :

  • La matérialisation de ces projets ne saurait se faire sans la bénédiction de notre Ray aman-dreny à tous, l’Etat malagasy.

  • En tant qu’association, le NyFMO compte sur le soutien de l’Etat pour faciliter les démarches administratives à tous les niveaux afin de stimuler la création d’entreprises et de motiver les entrepreneurs pour relancer l’économie du pays.




Val Andri | 08.05.2014