»  17.06.15| Coopération bilatérale entre Ilampy et l’ONG Namana club JAPON  »  01.06.15| Football – COSAFA Cup : Les Barea à la 3e place

 

Huile lourde de Tsimiroro Commercialisable et viable économiquement sur 25 ans

Tsimiroror

Malgré la crise, les activités de Madagascar Oil S.A. ont continué et portent leurs fruits. L’obligation de résultat sous peine de sanction imposée par la règlementation en vigueur dans le secteur pétrolier y est pour beaucoup dans le succès annoncé à la presse en fin d’après-midi de ce 9 mai 2014 : le pétrole découvert dans le périmètre contractuel Tsimiroro -Bloc 3014 est commercialement exploitable.

Après mise à jour de toutes les opérations, Madagascar Oil S.A. a déclaré à son partenaire, l’Office des mines nationales et des industries stratégiques (OMNIS), que la découverte liée au périmètre contractuel Tsimiroro - Bloc 3104 est une « découverte commerciale », selon les termes du contrat de partage de production signé entre l’OMNIS et Madagascar Oil S.A. Cette compagnie a soumis simultanément un rapport d’évaluation à l’OMNIS..

Madagascar Oil S.A. est en train d’élaborer un plan de développement à grande échelle et elle dispose dès lors de 180 jours pour le soumettre à l’approbation de l’OMNIS, à la suite duquel le Comité de direction composé des représentants de Madagascar Oil S.A. et de l’OMNIS demandera un décret présidentiel portant titre minier pour couvrir la période de 25 ans d’exploitation autorisée par le contrat de partage de production.

Vente test locale pour 6 mois

Madagascar Oil S.A. a également demandé l’approbation du gouvernement malgache pour la réalisation, sur une durée limitée, d’une vente test de 55.000 à 73.000 barils d’huile lourde de Tsimiroro sur le marché local. Il est prévu que la vente test débutera durant le second semestre de 2014 et sera menée sur une période pouvant aller jusqu’à six mois.

La production cumulée d’huile lourde à partir du projet pilote d’injection de vapeur en continu, entre le 28 avril 2013 et le 1er mai 2014, s’est élevée à 83.635 barils, dont 45.932 barils ont été stockés dans les cuves de stockage à Tsimiroro. La quantité d’huile lourde non stockée a été utilisée comme combustible pour la production de vapeur depuis le début des opérations du projet pilote.

Le Conseil d’administration de la Société Madagascar Oil Limited élabore actuellement une stratégie financière afin d’assurer la disponibilité des fonds nécessaires pour la prochaine phase des activités prévues par le groupe, qui comprendra le démarrage du développement du site de Tsimiroro, une évaluation additionnelle des travaux de forage et des activités sismiques sur le site de Tsimiroro, les activités d’exploration en cours et les besoins en fonds de roulement de l’entreprise.

En tout cas, Gordon Stein, membre du Conseil d’Administration et Chief Financial Officer de Madagascar Oil Limited espère « obtenir l’approbation du plan de développement à grande échelle avant la fin de 2014, entamer de nouveaux forages et moderniser nos installations en 2015. Les ventes test du pétrole brut de Tsimiroro dans un proche avenir permettraient de générer de la trésorerie pour le Groupe. Elles permettraient également d’intégrer Madagascar à la liste des pays producteurs de pétrole qui sera une étape importante pour Madagascar. La société est ravie de faire partie de cette nouvelle phase dans le développement économique du pays. »




Source | Madagascar Tribune | Recueilli par Valis | 10.05.2014